Accueil Non classé 4 conseils pour être une maman débordée mais épanouie

4 conseils pour être une maman débordée mais épanouie

Commentaires fermés
1
327
4 conseils

4 conseils pour être une maman débordée mais épanouie

 On l’a toutes fait ! Moi-même la 1 ère.

 Je suis fière de mon rôle de maman, c’est le plus beau métier au monde, si c’était à refaire ce serait sans hésiter, blablabla…

On affiche des mines ravies, satisfaites. Sur les réseaux sociaux, on se galvanise entre mamans. On se raconte la vie merveilleuse dans le monde des bisounours…

Pourtant au-dedans, c’est le vrai bazar. On est larguées, fatiguées, dépassées. On l’exprime parfois avec des cris, des larmes, des colères et des frustrations inavouées.

Vous n’êtes pas une super maman! D’ailleurs, ça n’existe pas. 

De mon côté, c’est encore multiplié par 4 étoiles. Imaginez celle de 8 ans qui traîne pour se brosser les dents, son frère qui a perdu son ardoise à l’école la veille, un qui pleure comme d’habitude sans raison, le bébé qui est réveillé par le grabuge matinal…et le chauffeur qui les dépose à l’école qui arrive dans les 15 minutes !

On a parfois envie d’abdiquer, de retrouver cette demoiselle libre et heureuse, même si on adore nos bébés.

Comment conjuguer le débordement qu’implique la vie de maman au bonheur de vivre sa vie à fond ?

Je vais tenter de vous apporter quelques conseils testés.

 

1 : Organisez-vous

 

Ce sont vos enfants certes. Vous les aimez , on le sait.  Mais vivre à 100% de leurs cris, caprices, rires et interrogations n’est pas très sain pour vous. Certaines diront qu’ils y a un temps pour tout et que c’est maintenant le temps de la maman. J’aimerais vous demander: Avez-vous cessé d’être une femme ? Trouvez l’équilibre.

Arrêtez d’être bloquée sur Facebook à faire des statuts futiles qui vous donnent l’illusion d’une vie sociale bien remplie. Pensez utile. Cessez d’être le sein sur pattes de votre bébé, cessez de traîner devant télénovelas, cessez de vous reposer une heure de temps après chaque tâche ménagère. Optimisez.

Arrêtez de vouloir tout faire à la fois. Le ménage , le repassage tout en hurlant sur les enfants. Rédigez vos tâches de la journée dans un carnet. Reportez ce qui n’est pas urgent.

Accomplissez vos travaux quotidiens efficacement et rapidement. Vous pourrez ainsi cumuler avec un peu de chance, du temps libre pour sortir faire quelque chose qui vous plait, bouquiner chez vous ou regarder un film seule et tranquille pendant que bébé dort. Cette technique est surtout pour les mamans solos qui n’ont pas le choix. Pour celles qui sont en couple, le point numéro 2 est très important.

 

2 : Impliquez le papa

 

Cette question est épineuse surtout en Afrique avec les « papas cabris » (je me marre…). C’est tout le contraire des papas poules ! Des virées avec les collègues, doudou rentre et se permet d’ailleurs de critiquer ce qu’il ne trouve pas convenable. Cela quand il ne minimise pas votre frustration en trouvant que vous exagérez.

Heureusement que la mentalité est en train de changer de nos jours. Si vous avez encore « un papa cabri » chez vous. Courage !  Évitez surtout les disputes. L’objectif  ici, c’est d’être heureuse. Vous n’y arriverez pas non plus en plombant votre vie de couple. Discutez avec votre conjoint, responsabilisez le, prenez le par les sentiments. Ce que femme veut Dieu veut non ? Et pourquoi ne pas lui faire comprendre que plus il aidera, moins vous êtes fatiguée et plus vous êtes disponible quand les enfants seront couchés…Devinez qui sera le grand gagnant? 

 

3: Continuez à rêver

 

En tant que jeune fille, on avait des rêves, des projets, des idées. Puis les enfants sont arrivés. On s’en occupe, on ne rêve plus, on voit tout ça de loin avec frustration. Je répète : ne s’occuper uniquement que des enfants rend acariâtre à la longue. Une amie aimait la mode. Elle a dû abandonner son idée de devenir créatrice pour gérer ses enfants. Après découragement et beaucoup de frustrations, elle a fini par customiser les vêtements de ses gosses et à animer des ateliers dans ce sens. Elle en a fait son gagne-pain et en retire beaucoup de joie.

Ayez beaucoup d’imagination. Vous pouvez travailler et avoir vos enfants sous votre garde.

 

4 : Retrouvez votre estime de vous même

 

Oubliez ces grosses jupes, ces tee shirts qui sentent le lait, ces filets sur la tête ou cet éternel chignon noué avec un plastique bon marché. Qu’est-ce que c’est que ça?  Non, vous n’êtes pas moche, grosse et dépassée. La preuve, pour avoir un enfant, il faut a bien fallut qu’un homme vous désire non ?

Allez chez la coiffeuse, parfumez-vous, mettez des vêtements qui vous rendent femme, sexy, désirable. Souriez. Je connais une maman célibataire de 7 gosses qui s’est finalement mariée avec un homme qui ne jurait que par elle !

Les enfants ne fanent la beauté d’une femme qui le souhaite. Ne vous négligez pas. Vous êtes magnifique !

Pensez aussi à cet homme qui ne retrouve plus cette femme qui le séduisait autant. Refusez cet état de chose. Vivez votre sexualité. Une maman n’est pas un temple de sainteté. Libérez-vous . Si votre sentiment d’infériorité persiste parlez-en avec une personne spécialisée. Les thérapies ne sont pas réservées qu’aux blancs.

Dernier conseil et surtout le plus important, priez ! Pour moi, le bonheur réside dans la paix intérieure que Dieu procure.

 

 

Ceci vous intéresse:

Un livre super qui peut vous booster à fond ? Je vous le conseille vivement! Cliquez et lisez le dès maintenant.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par maman4etoiles
Charger d'autres écrits dans Non classé
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

5 activités presque gratuites pour distraire les enfants pendant les vacances

  5 Activités presque gratuites pour distraire les enfants pendant les vacances J’ass…